mardi 30 mars 2010

Rue du Travet

La commune de Castres est traversée par trois rivières : l'Agout, le Thoré, le Durenque, et de nombreux ruisseaux : le Travet, le Lézert, le Rosé, le Roudil, ....
La rue du Travet rappelle l'emplacement de ce ruisseau qui a été en partie couvert, non sans conséquences (voir ci-dessous). Ce ruisseau se jetait au Moyen-Âge dans l'Agout en longeant les remparts de Castres.

La rue du Travet part du Boulevard Albert Thomas, et rejoint la rue du Gazel.
On trouve, un peu plus haut, le Chemin de la Plaine du Travet, qui débouche sur l'Avenue de Lautrec, ainsi que le Chemin du Petit Travet, la rue traversière Gazel-Travet, la rue Neuve du Travet
Le stade d'athlétisme situé Boulevard Albert Thomas se nomme "Stade du Travet". Le Travet désigne donc tout ce quartier, situé entre l'Avenue de Lavaur et l'Avenue de Lautrec.
A noter qu'une commune du Tarn, près de Réalmont, s'appelle également "Le Travet".
Plan : Ville de Castres

Annexe 1 : Le réseau hydrographique de la commune de Castres (Plan de Prévention des Risques naturels prévisibles : Risque Inondation - Commune de Castres -  Novembre 1998. http://www.tarn.pref.gouv.fr/IMG/pdf/Note-Castres.pdf)."Le territoire de la commune de Castres se situe sur les rives de l’Agout , du Thoré et de la Durenque ; plusieurs ruisseaux viennent également compléter le réseau hydrographique et représentent aussi un danger potentiel d’inondation pour la commune de Castres :

• en rive droite : le Rivassel, le Roudil (avec affluent la Grangeotte), le Rozé (avec affluent la Badayre), le Travet, le Grelle, la Fédial, l’Aybes, le Poumarol
• en rive gauche : le Lézert (avec affluents le Gourgs et le Mirgou), le Lambert (ou Blazou), le Saillenc (avec l’affluent Las Tinos) , le ruisseau de Lameilhé (busé), le ruisseau de Verdun."

Annexe 2 : Le bassin du Travet (Dossier Communal Synthétique des risques majeurs. http://www.tarn.pref.gouv.fr/IMG/pdf/CASTRES.pdf)

"Les 2 plus grandes crues historiques connues du Travet ont eu lieu aux dates suivantes :
• 20 juillet 1874
• 15 juin 1932
La crue du 15 juin 1932 a été retenue comme crue de référence pour déterminer la carte des aléas du PPR inondation de la commune (2000).
Le Travet est une rivière à crues rapides, issue d'un petit bassin (inférieur à 3,5 km2 d'où un temps de montée de la crue très court). Des enjeux récents dus à l'expansion urbaine de Castres posent des problèmes d'exposition, d'autant que de nombreuses archives relatent l'impact des inondations de 1874 et de 1932, décrivant des crues orageuses violentes provoquant de nombreux dégâts.
Le Travet est busé (parcours souterrain) dans son cours terminal, à partir de la place de l'Albinque jusqu'à l'Agout. C'est un élément pouvant aggraver fortement les inondations, notamment en cas d'obturation des buses liée aux embâcles."

Annexe 3 : article de La Dépêche du Midi du 26 octobre 2007 relatant les travaux d'aménagement hydraulique réalisés suite aux crues de 2003.
"Alors que s'achèvent les travaux de réaménagement du lit de la Durenque, ceux concernant le ruisseau Travet ont démarré il y a cinq semaines environ. Ils sont suivis de près par Jean-Louis Deljarry, ingénieur en génie civil pour la ville : « Ce chantier s'inscrit sur un périmètre qui part de la rocade nord-ouest de Castres via la rivière Agout, en centre-ville. La première tranche de travaux, en amont, concerne la réalisation d'un bassin de rétention, suivie par la reprise d'un ouvrage hydraulique sur le cour Jules-Ferry et la reprise du radier de l'ouvrage historique du Travet.» Le cours d'eau traverse sous terre le quartier de l'Albinque : autrefois, il longeait les remparts de la ville, il coule en fait sous les maisons du boulevard Sicard. « Dans la perspective de ce chantier, au départ, on a démoli l'habitation située au n. 25 de la place de l'Albinque, explique l'ingénieur, créant ainsi un accès direct au Travet jusque-là impossible. »

Le chantier devrait s'achever début décembre. Une deuxième tranche de travaux est envisagée bien plus tard, portant sur la réalisation d'un deuxième bassin de rétention au niveau de l'usine textile Carreman, touchée par la crue de 2003, et la reprise de l'ouvrage hydraulique situé sous la rue de l'Occitanie.
L'ensemble de l'opération Travet s'élève à 800 000€. Le chantier est réalisé par des entreprises locales et une entreprise toulousaine spécialisée dans les travaux souterrains."

Annexe 4 : LE STADE DU TRAVET (source : ville de Castres)

"Construit en 1946, le complexe du Travet dispose, en plus d'une piste 8 couloirs de 400m de :
- un terrain d'honneur (130m x 70m) éclairé
- une tribune entièrement et tout récemment reconstruite d'une capacité d'accueil de 511 places
- deux terrains annexes de football (70m x 55m) éclairés
- un gymnase (avec une tribune de 600 places) pouvant accueillir du basket, du handball, de l'athlétisme, du badminton, du tennis, du volley ball et de la gymnastique."

1 commentaire:

  1. Que signifie le nom du lieu dit " la badayre"? merci

    RépondreSupprimer